La création d’une SCI en ligne

SCI est une abréviation qui désigne Société Civile Immobilière. Très répandue en France, la forme juridique permet à plusieurs associés de mettre en commun un ou plusieurs patrimoines immobiliers pour profiter des bénéfices qui en découlent. La société civile dotée d’une personnalité juridique a pour objet immobilier. Il est possible de créer une SCI en ligne à l’heure actuelle avec l’essor numérique dans le secteur juridique. Plus besoin de parcourir plusieurs bureaux pour effectuer les démarches administratives avec la création d’une SCI en ligne.

Comment créer une sci en ligne soi-même ?

L’entrepreneur a deux options pour monter une SCI devant son ordinateur. En premier, il peut effectuer l’opération lui-même. Le site officiel propose gratuitement la réalisation des formalités. Toutefois, il est bien d’avoir une connaissance poussée en matière de création d’entreprises. Lors de l’opération, l’entrepreneur est invité à produire les statuts de la Société Civile Immobilière. Par ailleurs, il doit également réaliser une publication ou un avis de constitution dans un journal d’annonces légales. La création soi-même de la SCI en ligne est avantageuse au niveau du coût. Toutefois, mieux vaut confier la tâche à des professionnels pour éviter les problèmes ultérieurs. En résumé, il faut se rendre sur le site officiel infogreffe.fr et ouvrir un compte. Puis, il faudra remplir un formulaire de demande M0. La numérisation de plusieurs pièces justificatives est nécessaire avant de les envoyer en pièces jointes. Le règlement par carte bancaire vient ensuite après l’opération. Si toutes les démarches sont effectuées correctement, l’entrepreneur obtient un extrait Kbis de son entreprise sous les 24 heures.

Se faire aider par des professionnels

Une LegalTech est un organisme virtuel capable des procurer des services juridiques dématérialisés aux entreprises et aux professionnels. Ainsi, ces sites sont capables de monter une SCI en ligne à la place de l’entrepreneur. Afin de bénéficier de la prestation, il faut se rendre sur une plateforme LegalTech. Ensuite, le client est invité à répondre au questionnaire permettant à l’organisme de connaitre le lieu du siège social, l’activité principale ou encore la dénomination sociale. La phase suivante consiste à choisir la formule appropriée pour la création. Puis vient le paiement du coût de l’opération par carte bancaire. Bien évidemment, un extrait Kbis sera obtenu par le gérant dans les 24 heures pour confirmer que la société a été bien validée. Il est important de bien comparer les offres avant de confier la création à une LegalTech.