Monter une SCI : les formalités obligatoires

Quels sont les avantages de créer une SCI ?

Actuellement, la SCI (Société Civile Immobilière) intéresse de plus en plus d’entrepreneurs ces dernières années. C’est un statut juridique qui offre de nombreux avantages quand on souhaite se lancer dans une activité immobilière.

Tout savoir sur la SCI

La SCI est destinée spécifiquement à l’achat, la mise en location, la gestion immobilière et la construction d’un bien immobilier. Elle est constituée au minimum de deux associés. Ces derniers pourront créer un patrimoine propre consacré à l’action de gestion immobilière. En revanche, la SCI n’exerce aucune activité commerciale.Elle n’est pas en mesure d’acheter des immeubles pour les revendre. Les dettes de la société sont rattachées à celles des associés. A cet effet, leurs biens personnels peuvent donc être saisis si l’entreprise passe par des difficultés financières.En termes de fiscalité, les associés ont le choix entre le paiement d’impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés. Néanmoins, avant de monter une SCI, il est impératif de bien se renseigner sur la fiscalité la plus avantageuse.

L’intérêt de créer une SCI

Le statut de SCI est recommandé quand on souhaite faire des placements immobiliers à plusieurs. Les associés pourront donc avoir les moyens financiers nécessaires pour concrétiser un projet d’achat ou de construction immobilière. L’objectif consiste ainsi à réunir les capitaux et augmenter la capacité financière. Il sera également plus facile d’accéder à des financements externes comme le crédit immobilier.

Monter une SCI permet d’avoir un patrimoine immobilier. Les associés pourront ensuite mettre les appartements et les maisons en location et bénéficier des revenus locatifs. De plus, avec la loi Pinel, les associés pourront aussi gagner une réduction d’impôt jusqu’à 21% de la somme investie. Il suffit d’acheter un ensemble immobilier sur une zone pinel et de procéder à la location pour 6 ans, 9 ans ou 12 ans. En outre, avoir un bien immobilier expose le propriétaire à plusieurs charges. Avec la SCI, les charges seront mutualisées.

Les différentes étapes pour monter une SCI

Pour monter une SCI, il faut commencer par la rédaction des statuts de la SCI. C’est un document obligatoire qui inclut la forme de la société, l’identité, le siège social, le montant du capital social, etc. Suite à cela, il faudra faire un dépôt du capital social. Ce dernier se présente comme une garantie financière vis-à-vis des partenaires de la société. Puis, il faudra rédiger une annonce légale qui vise à informer les tiers la création de la SCI. Il est aussi utile de constituer un dossier d’immatriculation de la SCI. Tous les documents indispensables doivent ensuite être déposés au Greffe du tribunal de commerce. Une fois que celui-ci donne son accord, un extrait Kbis sera édité pour permettre à la société civile immobilière d’exister.