Comment se constituer un patrimoine immobilier ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs voies permettant d’avoir un patrimoine immobilier. Vous pouvez commencer par un investissement dans le SCPI (Société civile de placement immobilier). En effet, il s’agit d’un investissement qui affiche de nombreux avantages, à savoir, mutualisation du risque locatif. Au sein d’une SCIP de rendement, vous n’achetez pas un seul actif, mais une multitude d’actifs. Pour faire simple, vous êtes à la tête d’une multitude de locataires.

En plus, ces derniers sont des professionnels qui détiennent des bureaux, des commerces, entrepôts ou autres. Ainsi, quels que soient les problèmes qui peuvent se présenter, vous aurez la garantie de recevoir vos loyers au fil du temps. Le deuxième avantage, c’est qu’on aura une forte rentabilité, soit de 5 à 6 % nets. En effet, contrairement aux résidentiels, l’immobilier professionnel a peu évolué depuis les années 2000. C’est ce qui a permis de maintenir de niveau de rentabilité pour les investisseurs.

Zoom sur la loi Pinel

Faut-il profiter de la réduction Pinel attractive avec des prix gonflés, ou acheter dans l’ancien avec quelques travaux ? Il s’agit de la question que se pose la majorité des particuliers souhaitant se constituer un patrimoine immobilier. Bien entendu, les deux options affichent à la fois des avantages et des inconvénients. Ainsi, le Pinel nous donne l’opportunité de devenir un propriétaire d’un logement neuf, à condition de le mettre en location pendant au moins 6 ans. Le grand avantage de ce dispositif, c’est qu’elle vous donne un peu d’oxygène, en autorisant une mise en location à vos familles. Par ailleurs, c’est cette souplesse qui explique le succès du Pinel. En outre, la notion de prix gonflé n’est pas toujours absolue.

Bien sûr, la réduction d’impôt sera belle et bien au rendez-vous, soit une remise de 12 % sur 6 ans, 18 % sur 9 ans et 21 % sur 12 ans. Mais, soyez tout de même vigilant, étant donné qu’il s’agit d’un dispositif fiscal qui annonce des conditions, soit un plafond de 300 000 euros pour l’investissement global annuel. De plus, une limite de 5500 € par mètre carré se verra pour le prix d’acquisition du bien locatif.

Dispositif Solibail

D’autre part, il faut savoir que dans le secteur immobilier, la solidarité peut aller de pair avec la location. Cela sous-entend le dispositif Solibail qui se propose de venir en aide aux ménages les plus modestes. Le but est de trouver une location et en même temps, assurer aux propriétaires de ces logements des rendements sécurisés.